Skip to content

Ces impressions déménage…

15/01/2011

… dès lundi, retrouvez moi sur cesimpressions.free.fr !

Je m’excuse d’avance pour les éventuels désagréments sur Hellocoton, Facebook et Twitter, je croise les doigts pour que l’ensemble des billets existants ne soit pas republié !

Bon Plan OCC !

15/01/2011
tags:

Je vous parlais d’OCC avant-hier, la marque vient de mettre en ligne un bon plan sur le mur de sa page Facebook.

Donc, connectez vous sur le site ( http://www.occmakeup.com/) avec l’identifiant DISC20 et le mot de passe PRO114 et vous aurez 20% sur les cosmétiques, jusqu’à dimanche 23H59 (heure locale !).

C’est le moment où jamais de tester les Lip tars !

L’oréal – Color Infaillible vs Armani – Eyes to Kill

14/01/2011

Afin de modestement poursuivre l’œuvre de Princesse Beudy, qui dans cet article (click click click) a comparé les Color Infaillibles de L’Oréal avec les Ombres Magnétiques de Lancôme, voici une petite comparaison Color Infaillible L’Oréal/ Eyes to Kill d’Armani.

Les Eyes to Kill dont il s’agit sont des ombres présentées dans des pots de verre sorties en édition limitées dans la collection de Noël. Elles sont au nombre de 4, noire, dorée, cuivrée et argentée.

A gauche, Eyes to Kill n°14,  doré, à droite, Color Infaillible n°5, purple obsession.

 

Les présentations sont très similaires, dans les deux pots on trouve un opercule de plastique amovible qui protège l’ombre, la compacte et l’empêche de sécher.

La composition des deux ombres est quasi identiques (mêmes ingrédients dans un ordre un peu différent !) et les textures sont similaires, crémeuses, faciles à prélever et à travailler, et surtout une fois posées, elles ne bougent pas.

Je ferais la même remarque que Beudy à propos des ombres Lancôme, à savoir que la couleur de l’Eye to Kill Armani est plus complexe et travaillée que celle du Color Infaillible. Etant donné qu’elle est environ 3 fois plus cher (une dizaine d’euros pour l’une, une trentaine pour l’autre) (3,5 g de produit chez L’Oréal, 4 g chez Armani), c’est normal ! Mais on est vraiment sur des produits similaires.

Lancôme, Armani, L’Oréal, ce type d’ombres à paupières semble se répandre, et c’est tant mieux car je suis fan de ce produit, pratique et facile à appliquer, joli, et surtout d’une tenue parfaite !

Vous avez testé ?

 

C’était obsessionnel et compulsif…

13/01/2011
tags:

Bonne surprise en rentrant chez moi hier soir, ma commande OCC m’attendait.

OCC ? Découverte sur le blog Filles et Futiles, Obsessive Compulsive Cosmetics est une marque de maquillage  professionnelle américaine, non testée sur les animaux et exempte de produits d’origine animale et dérivés (« vegan »).

Créée en 2004 et initialement spécialisée dans l’air brush, OCC propose également des produits plus classiques, pigment, vernis à ongles et surtout les Lip Tars, hybrides hyper pigmentés entre le gloss et le rouge à lèvres.



De gauche à droite, Memento, Grandma, Harlot, Stalker et Strumpet.

Le produit se présente dans de petits tubes à embout biseauté.

… Mais utiliser l’embout pour appliquer le produit franco sur les lèvres serait une très très mauvaise idée !

Sur mon pinceau : la quantité pour toute la bouche, avec un résultat bien opaque et vif !

On est en présence d’un produit pro, à oublier les petits matins difficiles, quand on est pressé, car c’est hyper pigmenté et l’application demande un peu … d’application justement !

Ci-contre, une photo, très moche, mais qui a pour but de vous montrer la surface de ma main couverte par la toute petite quantité de matière photographiée sur mon pinceau ci-dessus.

Mis à part la précision que demande le dessin du contour de la bouche, le produit n’est pas compliqué à travailler, on obtient facilement un résultat uniforme, en tous les cas pour Memento et Harlot que j’ai testés.

La texture n’est pas collante, on l’oublie vite, mais je ne pense pas qu’elle soit hydratante non plus. De toute façon, vu l’intensité des couleurs, je déconseille de l’appliquer sur des lèvres abîmées ou simplement sèches.

Les couleurs peuvent être mélangées entre elles pour obtenir une teinte unique.

Le parfum, discret, est légèrement mentholé.

 

La lumière ambiante ne permettant pas de faire des swatch réalistes, je vous renvoie une fois de plus vers un site où les photos sont très bonnes : http://www.xsparkage.com/?p=1372 .

Je vous reparle très vite des Lip Tars pour un petit bilan de leur utilisation au quotidien !

Life jacket

12/01/2011
tags:

On a tous un produit « bouée de sauvetage », toujours en réserve dans la salle de bain, le seul qui puisse nous sauver quand la peau ne veut plus rien savoir.
Le mien, le voilà :

Hé hé, vous avez vu comme j’entretiens le mystère !

Un petit indice, sa composition :

Huile vierge de Tournesol, Huile vierge de Noisette, Camphre naturel, Blé, Vitamine E naturelle, Romarin, Thym, Cyprès, Citron, Lavande aspic, Lavande sauvage des montagnes, Olibanum, Petit grain, Marjolaine, Noix de muscade, Clou de Girofle, Cannelle, silicium et ingrédients naturellement présents dans les huiles essentielles : géraniol, eugénol, cinnamal, citral, linalol, limonène.

Donc à priori une texture plutôt huileuse, et bourrée d’huiles essentielles. J’en vois déjà qui partent en courant !

Et bien, même si ma peau est sensible, et la composition plutôt « costaud », ce produit c’est vraiment mon assurance vie, le seul qui calme mon épiderme quand il part en vrille, qu’il l’exprime avec des boutons ou des plaques sèches.

Un petit détail des actifs de la formule :

Citron bio: Purifie, éclaircit le teint
Tournesol bio: Préserve l’hydratation de la peau
Petit Grain bio: Antiseptique, calmant, équilibrant
Camphre, Cannelle bio: Anti-infectieux, anti-bactériens
Olibanum: Cicatrisant
Silicium: Effet hydratant prolongé, anti-radicaux libres

 

Sur ma peau, ce sérum éclaircit très visiblement le teint, il resserre les pores, aide à la diminution et à la cicatrisation des imperfections, tout en laissant la peau confortable, nourrie et hydratée.

Le petit moins, c’est que c’est une huile, je sais que certains n’aiment pas appliquer cette texture sur leur visage, et que l’odeur d’huile essentielles est forte. Mais vu les bienfaits, je lui pardonne !

Ce produit c’est… (roulement de tambour)…

Le sérum C17 de Phyt’s.

Petite astuce : pour décupler ses effets, on peut l’appliquer sous un masque de la marque, le révélateur par exemple, mais ça marche également très bien sous l’Aqua Phyt’s, ou sous un masque de la même texture, comme ceux à l’ester de sucre dont Aromazone propose la recette (testée et approuvée, et très facile à faire, ICI).

http://www.phyts.com/

Et vous, c’est quoi votre produit miracle ?

Diptyque et la St Valentin

11/01/2011
tags:

Je voulais juste vous faire partager ces nouveautés parfumées, parce que j’ai reçu le flyer de la marque hier, une ravissante carte pliée en forme de cœur.

Tout d’abord, Diptyque renouvelle  sa proposition de l’an passé, un duo de bougies, l’une plutôt féminine, l’autre plutôt masculine, à faire brûler ensemble ou séparément !

Duo Diptyque & Kuntzel et Deygas… Comme une chanson où les voix se répondent, deux parfums se mêlent créant une nouvelle harmonie.

– Bougie ROSE – 140g : Sa musique unit la Rose Piaget aux accords d’essence de Basilic Grand Vert Egypte, de Cassis, de Violette et de Muscs doux et sensuels.

– Bougie EROS – 140g : La Rose Rugosa chante sur des accords d’essence de Myrrhe, de Benjoin Laos, de baume du Pérou, de Cèdre et de Santal.

60 € le duo.

Mon coup de cœur va à « rose » en édition limitée, on a envie de croquer dans le verre opalescent délicatement teinté de cette bougie.

Bougie Rose en édition limitée, 70 g, 28 €.
Ces petites merveilles sont disponibles dans les boutiques et comptoirs Diptyques, et en ligne chez Ombres Portées notamment.

Quelques photos des vitrines de la boutique du Boulevard St Germain :

 

 

Le teint caméléon.

10/01/2011

Dernièrement, en passant devant mon dépôt-vente préféré, j’ai aperçu dans l’armoire des cosmétiques un produit qui m’intriguait, le Teint Ergonomy de Thierry Mugler.

Pour résumer, c’est un fond de teint dont les pigments s’adaptent à la tonalité de la peau. Maintenant assez répandue pour les gloss et les blushes, cette technologie débarque dans les produits teint !

Ce que dit la marque de Teint Ergonomy :

Une innovation technologique et sensorielle, une exclusivité qui fait rayonner et s’adapte à toutes les carnations.

Sa texture légère libère une lumière ensoleillée unifiante et sa formule universelle illumine tous les teints de manière naturelle. Ses micro-pigments se transforment lors de l’application pour s’harmoniser à la couleur juste du teint de chacune : l’effet bonne mine se révèle instantanément, en adéquation parfaite avec la peau. Son flacon-pompe, au fuselage futuriste, dépose la juste dose pour maquiller le visage et le cou.

Il est possible d’utiliser Teint Ergonomy de différentes manières : Teint Ergonomy s’utilise seul, comme un fond de teint, pour illuminer, unifier et subtilement ensoleiller la peau toute l’année. Sa couvrance se fait modulable, au gré de la quantité de produit utilisée. A chaque nouveau passage de Teint Ergonomy sur la peau, la couleur monte ; le visage peut donc être sculpté en toute simplicité, en recréant les accents colorés d’un week-end passé au soleil ou en insistant davantage sur les creux : les joues seront alors ombrées façon blush et l’ovale du visage ou le nez, affinés… Teint Ergonomy peut s’appliquer tout en transparence, sous le fond de teint, en base sublimatrice et illuminatrice du teint. Pour un effet à la fois plus sophistiqué et radieux.

Petit test sur la main :

  • A la sortie du flacon, on a un peu peur : le produit est grisâtre avec de petites sphères plus foncées.

  • La texture est assez légère, elle s’étale facilement.

  • Au fur et à mesure de l’application, on voit la couleur évoluer pour s’adapter à celle de la peau, c’est assez étonnant ! Le résultat final est dans des tons plutôt dorés, d’où l’effet « bonne mine » évoqué par la marque.

  • Coton + démaquillant passé sur la main, ça n’est pas du bluff, le produit a bien changé de couleur !

  • Ce que j’en pense : En maquillage comme en parfum, Mugler invente toujours des choses innovantes et futuristes. Ce produit ne déroge pas à la règle !
    La présentation du fond de teint est très réussie, le flacon est beau et élégant (ça n’est pourtant pas la spécialité du maquillage Mugler, qui nous a malheureusement habitué à du plastic cheap !) et la pompe délivre la juste quantité de produit.
    Le fond de teint lui même correspond tout à fait au descriptif de la marque : effet bonne mine, unificateur, luminosité. Donc forcément si vous cherchez de la couvrance, vous serez déçue, ça n’est pas du tout l’esprit du produit. Si je dois comparer ce Teint Egonomy à un autre produit en terme de fini, je pense au Soleil de Rose de By Terry.
    L’odeur du produit me déplait un peu (c’est la même que celle du gloss Magma Fusion, un fond de teint qui sent comme un gloss, ça me perturbe !) mais elle ne reste pas !

Teint Ergonomy Thierry Mugler, 41€50 les 30 ml sur le site de la marque Ici.